Road trip, direction l’Italie !

IMG_3946
Entrer une légende

Je vous fais part cette fois de l’un de mes petits voyages, organisé sur un coup de tête de dernière minute l’été dernier… Je mourrai d’envie, avant de partir vers un long hiver québécois, d’aller profiter du climat méditerranéen et de paysages gorgés de soleil. Quoi de mieux pour cela qu’un petit road trip en direction de l’Italie ? Ni une ni deux, un petit check sur Mappy pour calculer le temps et le coût de trajet, afin de voir ce qui était envisageable en une semaine, puis un petit tour sur Airbnb pour trouver des adresses accueillantes, et me voilà décidée à prendre ma petite voiture direction l’Italie (Ligurie, Toscane et Lombardie).

Nous étions trois pour ce petit périple et avons ainsi pu nous en sortir avec un budget vraiment raisonnable. Nous sommes partis une semaine du 10 au 18 août. C’est très court, et donc pour un road trip, c’est assez intense car mine de rien, nous avons fait pas moins de 2500 km en 8 jours. Dites-vous alors que ce n’est pas franchement de tout repos. Il faut être prêt à se lever tôt le matin pour ne pas perdre de temps, il faut aimer conduire et se préparer pour affronter correctement la fatigue. Mais en même temps, conduire ne m’avais jamais semblé aussi agréable… Les paysages, la météo, et en plus un trafique qui nous a été très favorable, tous ces critères ont rendu le voyage vraiment plaisant. Les bordures d’autoroutes sont toutes fleuries à cette période, puis vous passez la moitié du trajet entre mer et montagnes… Je suis tout simplement raide dingue de ce genre de road trip, je pourrais le refaire encore et encore !

Budget approximatif par personne pour 8 jours (avec trois voyageurs) :  

Trajet (carburant + péages) : environ 130 €

Logements (en Airbnb) : environ 230 €  

Nourriture : Entre 200 et 300 € (comptez 20€ en moyenne par repas, ça peut être moins si vous n’allez pas souvent au restaurant et que vous divisez le prix des courses. Nous, nous avons favorisé le restaurant pour profiter de la gastronomie locale, et nous avons vraiment bien mangé avec ce budget. (plats + desserts et souvent vin))

NB : Nous sommes partis en pleine saison estivale (mois d’Août) donc aux tarifs Airbnb et péages les plus forts de la saison… Si vous pouvez partir un peu plus tard sur septembre-octobre ou carrément au printemps, vous pourrez certainement faire des économies ;).

Notre itinéraire :

Nous sommes partis de Sens, en Bourgogne (89). Au programme, un premier arrêt (incontournable pour moi) à Marseille où nous avons passé 1 jour et une nuit. Ensuite nous avons longé la Côte d’Azur pour rejoindre l’Italie et marquer notre premier arrêt à Imperia (1 jour et demi, 1 nuit). Nous avons continué notre route du soleil jusqu’à la Spezia (1 jour et demi, 1 nuit), où nous en avons profité pour prendre le train une journée et faire un tour aux fabuleuses Cinque Terre. Ensuite en direction de la douce Florence, nous avons fait un arrêt d’une demie journée à Pise. Puis de Florence (2 jours et demi, 2 nuits) nous avons finalement conclu notre séjour à Milan (2 jours et demi, 2 nuits).  Pour les logements, nous avons fait du Airbnb parce que très franchement, je vous le recommande en Italie ! Les prix sont encore avantageux (comparé aux USA par exemple…) et les Italiens sont vraiment exceptionnels, il faut aller à leur rencontre ! Airbnb est un excellent moyen pour cela.

Marseille, l’unique !

Il ne faut pas se mentir, Marseille on l’adore ou on la déteste, cette ville est totalement unique et incomparable. Moi, c’est mon âme soeur, c’est pourquoi je vous y consacre un joli paragraphe. Je m’y rends tous les ans (même plusieurs fois dans l’année quand l’occasion se présente). Tout d’abord car je suis raide dingue de son club de foot depuis toute jeune, aller voir les matches au Vélodrome c’est toujours un grand moment pour moi. Je ne peux que vous encourager à assister à un match là-bas si vous aimez le foot. Cette ville respire le foot, c’est une grosse partie de  sa culture populaire. De plus, je me sens toujours incroyablement bien à Marseille, et peu importe la saison d’ailleurs. J’aime tellement les Marseillais et leur joie de vivre constante, ils vivent dans leur bulle et à leur façon, parfois même selon leurs propres règles.  Il faut vraiment prendre le temps d’apprendre à la connaître et surtout, il faut s’y adapter pour l’apprécier. Mais je ne suis jamais déçue des rencontres que je fais là-bas. Moi qui suis bavarde et qui ai un tempérament assez « chaud », je me retrouve toujours à discuter et à rigoler avec des serveurs dans les cafés et les restaurants, parfois même à débattre sur le football avec de parfaits inconnus dans la rue. S’il y a bien une chose qu’il faut accorder aux Marseillais, c’est qu’ils aiment leur ville et ils pourraient vous en parler des heures sans problème. Je ne crois pas m’être déjà faite rejetée en voulant adresser la parole à quelqu’un.

Et puis il y a une douceur de vivre en même temps qui règne sur la Cité Phocéenne. Les couchers de soleil au Prado ou sur le Vieux-port sont toujours à couper le souffle. Que dire des calanques ? Que dire de Notre-Dame-de-la-Garde et du point de vue majestueux qu’elle offre ? Depuis les dizaines d’années où je m’y rends, j’ai pu constater d’ailleurs une véritable évolution de la ville, par exemple le quartier de la Joliette et ses alentours ont totalement changé de visage récemment. Bref, Marseille est vraiment une ville attractive et qui vaut le coup de s’y intéresser. En plus, la bouillabaisse y est vraiment excellente, ça ce n’est pas un mythe… Cette fois-ci nous avions pris un Airbnb non loin du Vieux-port, à côté de l’Opéra. Pour une courte durée c’est l’idéal si vous soulez pouvoir profiter et flâner à pied. En plus le métro et les bus sont assez pratiques à Marseille et vous mènent rapidement aux points les plus attractifs. Mais si vous avez une voiture et du temps, il faut absolument prendre le temps d’aller vous promener autour de Marseille ! Il y a tellement de belles choses à voir…

Quelques expériences Marseillaises  que je vous recommande :

  •  Un match au Vélodrome, ou bien dans un bar ! Regarder l’OM jouer en compagnie de Marseillais c’est toujours une expérience incroyable. Aucune autre ville en France ne s’arrête autant de respirer pour son club. Si vous y êtes lors d’une grande rencontre (derby) ou après une belle victoire, la fête continue toujours sur l’esplanade du stade et sur le Vieux-port 😉
  • Monter à Notre-Dame-de-la-Garde, la « Bonne Mère » du peuple marseillais. Perchée sur les hauteurs de la ville, le point de vue est tout simplement incroyable ! Si vous êtes sportif, allez-y à pieds. Vous découvrirez en même temps des petits coins et des rues sympas, des petits commerçant, et des endroits calmes. Mais prévoyez du temps pour y arriver car le chemin est assez long et surtout, ça monte ! Autrement prenez le bus depuis le vieux port ou encore mieux, le « petit train » qui vous fera la visite guidée en même temps.
  • Coucher du soleil au Vieux-port, à mon goût le meilleur moment pour apprécier la visite de cet endroit emblématique. L’été il fait souvent chaud et les touristes sont très nombreux, donc en pleine journée on en profite souvent moins… En revanche, au coucher du soleil, quel plaisir ! C’est plus calme et c’est vraiment magnifique quand la météo s’y prête (90% de l’année je crois ? :p )
  • La corniche, un panorama de carte postale. Les petites plages qui la longent vous offriront un peu de repos bien mérité. Autrement rendez-vous au Prado pour une plage un peu plus vaste et peuplée, entourée d’un grand espace vert où vous pourrez regarder les minots taper dans un ballon ou faire quelques acrobaties à vélo.
  • Se promener entre le Panier et la Joliette, entre le « vieux » et le « neuf », le typique et le moderne. C’est vraiment agréable, vous passerez d’une architecture à une autre et vous pourrez vous arrêter faire du shopping, soit dans les nouveaux centres commerciaux de la Joliette, sois dans les petits commerces du Panier. Autrement arrêtez-vous à une petite terrasse dans le Panier, car oubliez pas on se déshydrate vite à Marseille entre le soleil et les longues conversations ;).
  • Remonter la cannebière, bien évidemment ! C’est un peu les Champs-Élysées des Marseillais, mais ils vous diront que c’est encore mieux ! Continuez jusqu’au quartier de Noailles, l’un des plus vivants. Au marché des Capucins vous y trouverez tout ce que la région fait de meilleur !  En y arrivant vous passerez des restaurants et des épiceries d’où émanent des accents et des odeurs d’épices et de produits du monde entier…  Dans ce quartier vous trouverez aussi des artistes, des disquaires ou encore des magasins vintages, surtout autour du Cours Julien.  Mon plus grand conseil à Marseille, prenez le temps de vivre et de respirer ! Laissez-vous transporter par sa diversité. C’est une ville où il ne faut pas être trop pressé pour pouvoir la savourer et observer chaque détail…

 

Imperia

Benvenuto in Italia ! Notre premier arrêt après la frontière, une petite plage le long de la route, pour se détendre un peu après ces quelques heures de voiture. L’avantage de ce road trip, c’est qu’une bonne partie peut se faire le long de la mer alors profitez-en pour marquer quelques pauses ! Les petits restaurants en bordure ne manquent pas, et comme je suis vraiment adepte de la cuisine italienne, je ne peux que vous recommander de vous arrêter manger le plus possible…  Pour le logement nous  étions un peu plus dans les terres proche d’Imperia, à la Villa Giadia (trouvé sur booking, le seul arrêt que l’on n’a pas fait en Airbnb). L’endroit est situé sur une petite colline, et la vue est vraiment magnifique… Un havre de paix. Petit plus pour la piscine qui nous a vraiment fait du bien, et les logements qui sont des petits appartements très modernes, idéal donc pour plusieurs jours et si vous êtes plusieurs par exemple.

Processed with VSCO with hb2 preset

 

Meilleure expérience culinaire de notre séjour ! 

Attention, si comme moi vous aimez beaucoup (trop) manger, essentiellement des pâtes fraiches et des pizzas, si vous aimez la convivialité et le partage, vous devez absolument aller dans ce restaurant : Oasi La Pizza. Tout d’abord, la place est super jolie, le cadre vraiment agréable. De plus, des grandes lignées de tables collées, pour faire des grandes rangées conviviales qui alimentent un peu plus la vie sociale, et c’est toujours agréable (il faut dire que c’est assez commun en Italie). Mais surtout, le concept est juste génial : Pas de menu, pas de carte, vous ne faites confiance qu’à vos yeux et à vos sens. Les serveurs, et parfois le Chef, défilent avec des assiettes de pâtes et de pizzas différentes entre les tables. Ils vous proposent ainsi ces assiètes et c’est à vous d’accepter, ou bien de décliner et d’attendre d’autres propositions. Ce qui est intéressant : toutes les assiettes sont au même prix (un peu moins de 10 euros), donc concrètement, qu’est ce que je vous encourage à faire (ce que nous avons fait) : intercepter plusieurs assiettes pour gouter et partager avec votre table différents plâts ! Comme vous partagez les assiettes (qui ne sont vraiment pas chères) alors vous partagez l’addition et les plaisirs en plus de goûter plusieurs bonnes choses ! Les produits sont frais, faits maison et ça se sent. On s’est régalé ! En plus, les serveurs parlent français (le Chef aussi) et tous sont vraiment très conviviaux. Résultat : vous partagez un moment avec les locaux à table, vous vous régalez et vous faites des économies ! Grazie mille Oasi La Pizza….

Après avoir pas mal mangé, une petite balade digestive sur le port s’impose. Ne vous laissez pas tenter par les glaces, elles sont terriblement bonnes… Imperia est vraiment une jolie petite ville dans laquelle nous avons beaucoup aimé l’ambiance. C’est typique, et surtout c’est calme, pas trop exposé au tourisme de masse comme nous avons pu rencontrer par la suite.

La Spezia

Notre Airbnb coup de coeur, c’est définitivement celui-là. Pour notre visite de la Spezia, nous avons logé dans un petit village un peu reculé : Pitelli… Ma che bel villaggio !! De loin le village le plus typique et le plus beau que nous ayons visité. Perché sur les hauteurs reculées entre la Spezia et Lerici, ce petit village est tout simplement incroyable. Je ne sais même pas comment vous le décrire, il faut le voir pour le  croire. Et que dire de nos hôtes ? Ils nous attendaient sur le balcon et nous ont accueilli à peine sorti de la voiture. Le lendemain matin à notre départ, c’est la mamma qui est venue nous saluer. Quelle gentillesse… Je dois bien admettre que nous étions loin d’imaginer cela. Pour atteindre le village, la route est sinueuse et déserte, nous nous sommes demandés un temps où nous allions atterrir… Loin de nous imaginer arriver au paradis. Quelle douceur, comme il fait bon vivre dans ce village. Incroyable.

Les Cinque Terre, incontournable… Vous ne pouvez tout simplement pas envisager un passage à la Spezia sans faire un crochet d’au moins une journée vers les Cinque Terre. Ces petits villages de pêcheur à flanc de montagne, vraiment uniques en leur genre. C’est très facile d’y accéder, un billet de train pour la journée vous permet d’aller de gare en gare pour visiter les villages. Notre seul regret : beaucoup, beaucoup trop de monde au mois d’août… Un vrai parcours du combattant pour poser un bout de sa serviette sur la plage de Monterosso. Mais très sincèrement, ça vaut le détour et le bain de foule. Notre village préféré fut celui de Manarola ! J’ai assisté à l’un de mes plus beaux couchers de soleil… Les maisons colorés, suspendus au-dessus de la mer à la  tombée du jour, c’est quelque chose que vous n’oublierez pas de si-tôt. De quoi embellir votre compte instagram en quelques minutes. Nous avons choisi de manger à emporter, le long de la mer, pour profiter de cette splendeur. Ce village est un autre petit bout de paradis, isolé du monde… De plus, pour les amoureux de sea food, c’est vraiment ici que ça se passe.

Pise 

Je vous fais un petit passage éclair sur Pise. Comme c’était sur notre route pour rejoindre Florence, nous ne pouvions pas passer à côté de la célèbre tour sans nous y arrêter. Nous y avons donc consacré une petite demi-journée, pour y voir les monuments essentiels et le coeur de la ville. Évidemment ça vaut le détour, pas besoin de vous le préciser. La magie de l’architecture italienne opère, et le site est parfaitement entretenu, propre et agréable. Nous nous y sommes arrêtés tôt le matin, avant l’arrivée de tous les bus de touristes ! Nous avons pu nous garer facilement et gratuitement à quelques pas de la célèbre Piazza dei Miracoli, où se trouvent donc les principaux monuments. Parti de là à pied, c’est une belle ballade qui s’est offerte à nous. Nous avons ensuite repris la route en direction de Florence, et avons fait un petit détour de deux heures  près de Livourne pour profiter une dernière fois du littoral et d’une petite baignade, avant d’entamer le retour à la vie citadine.

Florence 

Ce séjour à Florence avait une consonance particulière pour nous. C’est d’ici qu’est originaire une partie de notre famille, et donc nous avions hâte de découvrir cette petite histoire familiale, une partie de nos racines, et surtout cette grande Histoire de la Renaissance ! Quel joyaux… Florence est tout simplement un musée à ciel ouvert. Partout où j’ai pu poser les yeux, j’ai vu quelque chose de beau. J’avais l’impression d’être dans un tableau. Vraiment, c’est de loin l’une des plus belles villes que j’ai dû visiter… Une fois encore, je vous recommande d’éviter le mois d’août, les rues étaient remplies de monde. Difficile de trouver un moment de calme, et surtout, nous avons perdu beaucoup de temps dans les files d’attentes. Mais on comprend pourquoi ! C’est unique au monde. Malgré la foule incessante, les restaurateurs et commerçants arrivent à rester accueillants, chaleureux et bienveillants. Chapeaux.

• La piazza del duomo, nous nous y sommes rendus tôt le premier matin, pour esquiver le plus possible la foule et les files d’attente. Cependant, nous avons du patienter deux longues heures avant de pouvoir entrer dans la célèbre Cathédrale Santa Maria del Fiore. Donc arrivez tôt… Nous avons ensuite arpenté tout le coeur de la ville, en passant par la Basilique Santa Croce, vers la Piazza della Signoria, ou encore la fameuse Fontana del Porcellino… Bref, marchez, perdez vous, c’est vraiment la meilleure façon de profiter de cette ville. Partout où vous atterrissez, il y a une chose unique à voir ! C’est si agréable de déambuler dans ces rues pavées, tellement propres qu’on en oublie que nous sommes au 21e siècle. Visiter Florence c’est un vrai voyage dans le temps.

• La Galerie des Offices : Le lendemain matin, nous nous sommes dépêchés d’aller vers la Galerie des Offices, où nous avons pu obtenir notre billet et accéder rapidement à l’intérieur. Arrivez à l’ouverture des billetteries si vous n’avez pas pris à l’avance vos entrées. Mais sachez que la visite de la galerie vaut vraiment de s’y attarder. Je ne suis pas nécessairement une amatrice d’art, mais j’ai été totalement absorbée par la beauté de ces oeuvres italiennes… Les Michel-Ange, Raphaël et Botticelli m’ont laissée de marbre. De plus, l’intérieur de l’édifice est lui-même somptueux et vous ne pouvez que vous laisser transporter.

• Le jardin de Boboli : Nous avons ensuite traversé le joli Ponte Vecchio et sa galerie marchande, jusqu’au jardin de Boboli, situé derrière le palais Pitti, que je vous recommande également si la météo s’y prête. Le parc est gigantesque et regorge également de pépites. Des fontaines, des sculptures, encore tout ce que l’Italie a de plus beau à nous offrir. Soyez en forme physiquement car pour découvrir toute sa splendeur, il faut marcher pas mal et grimper un peu aussi… Mais réconfortez vous avec une bonne glace artisanale à la fin de la visite, ça va tout de suite mieux.  Nous avons ensuite dîné au Ristorante Paoli, sous les précieux conseils de ma marraine qui connait bien la ville. Il s’agit de l’un des plus anciens restaurants de la ville, et la décoration intérieure est assez unique. En plus, les pâtes à la truffe sont à tomber par terre… (Je sais, j’ai vraiment trop mangé durant ce séjour, mais c’est si bon…). Les spécialités toscanes de ce restaurant ne peuvent que vous mettre d’accord.

• Une soirée à Fiesole : Pour profiter d’un petit moment  de calme, avec en prime un joli point de vue en hauteur sur la ville de Florence, nous sommes allés dîner un soir à Fiesole. Je vous le recommande, la ballade est agréable et les restaurants typiques. Arrivez pour le coucher du soleil, évidemment…

 

Processed with VSCO with p5 preset

Bien sûr, il y a de nombreux autres monuments, cathédrales et musées à visiter à Florence, mais nous n’avons fait qu’une petite introduction en à peine trois jours, impossible de tout visiter… J’espère avoir l’occasion d’y revenir très bientôt, y passer une semaine complète, et à une période plus creuse pour pouvoir en profiter encore plus et découvrir la ville plus en détail. Pour les conseils plus pratiques, notre Airbnb était un peu excentré (pour pouvoir stationner facilement et gratuitement la voiture) mais à seulement quelques arrêts de bus du coeur de la ville. C’est assez bien desservi en bus Florence, donc si vous venez aussi en voiture, c’est assez simple d’aller la stationner et de s’en passer.

 

Milan

Nous avons finalement achevé notre périple à Milan. Là encore, une petite introduction qui nous a donné envie d’y retourner, mais en deux jours nous avons pu voir le principal. Notre Airbnb était situé le long du canal, près de la Porta Genova. Je vous recommande vivement ce quartier, car le soir déambuler entre les restaurants et les bars tout le long du point d’eau, c’est vraiment plaisant. À Milan on prend les transports en commun, c’est assez facile (tram, métro, bus…). Seul point négatif, stationner la voiture est payant et assez onéreux… Pour le reste, à pied nous avons donc pu profiter pleinement de Milan.

• Visiter le Duomo, incontestablement la plus belle chose à voir de Milan. Montez sur ses toits pour apprécier de plus près les nombreuses et magnifiques flèches ! Encore une architecture spectaculaire… Pour continuer sur l’architecture justement, dirigez-vous ensuite vers la Galleria Vittorio Emanuele II, c’est ici également que se trouvent les plus grands magasins de luxe pour les amateurs de mode. Nous sommes ensuite allés nous perdre de nouveau dans les rues à pied, jusqu’au château des Sforza. Nous avons surtout voulu profiter des magasins et des créateurs milanais, sauf que nous avions oublié un détail majeur en Italie : la période de l’assomption, et presque tout  est fermé ! Et oui, même le 17 août… Les Italiens ne plaisantent pas avec les traditions, ayez bien ça en tête si vous visitez à l’occasion de fêtes religieuses. Pour les restaurants, je vous  recommande donc d’aller le long des canaux, particulièrement celui proche de la Porte Genova, où vous trouverez différents restaurants à la cuisine locale et abordable. Attention aux moustiques cependant… Je vous conseille vivement la citronnelle si vous êtes sensibles car au mois d’août le long du canal, ils sont aussi nombreux que les touristes.

27C4439D-3218-4C6E-B76A-364E3BD3E478
Entrer une légende

Voilà comment profiter en quelques jours à la fois de la douceur du climat et du littoral Italien, tout en enrichissant votre culture et vos connaissances historiques. C’est sans aucune hésitation que je repartirai faire un road trip (un peu plus long) sur le Nord de l’Italie ! J’ai vraiment hâte de pouvoir y retourner et savourer encore un peu plus cette culture délicieuse. Je retiens (sans surprise car j’étais déjà allée en Italie auparavant), l’accueil chaleureuse des Italiens, et surtout des Chefs dans les restaurants :p (oui je vais avant tout en Italie pour bien manger !! C’est indéniable…). La beauté des paysages, de l’architecture, et surtout, la propreté ! Que ce soit sur les routes, les plages, et les villes… C’est fantastique dans une grande ville telle que Florence de se dire que l’on pourrait presque manger parterre. J’espère que ce « petit » article vous aura convaincu et donné envie de partir sur les routes italiennes (et Marseillaises au passage ! ).  Ma prochaine destination en Italie sera, je l’espère, la région des Pouilles.

 


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s